Exposition- entresort

Cimetière de poche pour âmes en déshérence
d’après La mastication des morts de Patrick KERMANN

 

Playmorbides (19)

 

L’idée de PLAYMORBIDE est celle d’une installation/exposition composée de jouets détournés,
transformés. Ces jouets – qu’ils soient anciens ou plus contemporains- sont ici vecteurs de
souvenirs, de mélancolie et de gaîté. Ils invitent simplement à la mémoire.
Ces objets inertes (re)-prennent vie par des dispositifs sonores et lumineux.
Le visiteur de cette exposition découvre un cimetière de poche contenant des valises décorées,
pour les plus belles cérémonies, des tombeaux qui laissent leurs portes entrebâillées.
Il ouvre lui-même les sépultures et partage avec les défunts leurs secrets (parfois inavouables…),
un peu comme un lecteur ouvrirait la page d’un livre de confessions.

 

Playmorbides (21)

 

Conception : Maud Gérard, Bastien Lambert

Création lumière : Cédric Radin

Avec la complicité de Gilles Debenat